Idolâtrie Moderne

Beaucoup de Psaumes de David insistent sur le fait que Dieu est :

  • Sa force
  • Son rocher
  • Son appuie

Ps 18:2-3 :  » Je t’aime, ô Éternel, ma force! Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! »

Et toute la Parole n’est la que pour nous permettre de faire ces paroles notre :

Ps 18:33 : « C’est Dieu qui me ceint de force, Et qui me conduit dans la voie droite. »

Et pour cela il n’y a qu’une seule manière, qu’un seul chemin :

Galates 2:20 « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; »

Tout ce qui empêche Dieu d’être notre force, tout ce qui nous empêche de dépendre entièrement de Jesus, est une idolâtrie.

Car c’est une partie de notre vie, que nous ne voulons pas soumettre à Dieu. Que nous mettons donc, en nous, au dessus de Dieu.

Si Abraham avait refusé ce que Dieu lui demandait (Isaac), il aurait placé son fils (en lui) au dessus de Dieu.

De même quand je crois que ma force c’est :

  • Mon travail
  • Ma santé
  • Mon épouse
  • Mon Argent
  • Ma communauté
  • Mon agressivité
  • Ma combativité
  • etc….

Je suis un sale idolâtre.

Cela est tellement subtil que vous comprenez maintenant pourquoi l’idolâtrie, a été le péché numéro un d’Israël, pendant longtemps.

Également la crainte des éléments futur, c’est de pas mettre notre force en Lui

La vrai foi, nous apprend à ne compter que sur Dieu, à savoir que tout ne dépend que de Lui.

LES IDOLES AUJOURD’HUI

(Les mots en gras, font partie du champs lexical de l’idolâtrie)

Le chrétiens d’aujourd’hui ne se prosternent plus devant des statues.  Mais se prosternent-il devant autre chose ?

La télévision en tant que tel n’est pas une idole, mais elle nous matraque un message, une idéologie dominante (argent, pouvoir, consommation, sexe), pour soumettre nos pensées (insidieusement), pour que nous reniions nos principes basé, sur la Parole de Dieu, pour nous placé sous la pensée de ce siècle.

La pression sociale fait que nous agissons de la manière du milieu qu’on fréquente, on s’habille comme …, on fait comme … Même si on est pas toujours d’accord, pour ne pas aller à contre courant, on se soumet à  (une idéologie) quelque chose qui n’est pas notre conviction profonde.

Romains 14:23 « Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché. »

Pour de l’argent serions nous prêt à faire n’importe quoi ?

Je prend l’exemple d’un patron d’entreprise, qui pour signer un contrat de plusieurs millions, doit être d’accord pour mettre en place un système frauduleux de rétro-commissions.
Serions nous prêt à renier nos convictions, pour avoir le contrat ?

Nous voyons lorsque Jésus fut tenté par le diable.

Luc 4:7-8 « Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.« 

De même nous devons servir Dieu et Lui seul. Restons éveillé pour ne fléchir le genoux devant aucun attribut de Satan.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s