Tu ne convoiteras point (1)

La société de consommation d’aujourd’hui, nous vend à travers la publicité, un style de vie idéal (pour le monde), ou nous envions la vie de nos idoles. Toute notre vie n’est basé que sur un principe à atteindre : L’accomplissement de soi (dernière trouvaille des pubeur pour nous vendre), et pour cela nous devons posséder :

  • Écran plat
  • Ferrari
  • Cigare cubain
  • high-tech informatique
  • Rolex (avant 40 ans sinon on a loupé sa vie)

Dans ce contexte, j’aimerai me remémorer le 10eme commandement « Tu ne convoiteras point »

Ce dernier des commandements nous révèle la source de toutes les fautes.

Genèse 3 : 6 « La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux (chamad) pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. »

Après que le serpent eu dit à Eve, qu’elle deviendrais un déesse. Eve convoita le fruit.

Jacques 1:14-15 « Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. »

Regardons du coté d’Achab :

1 Roi 21:1-4 : « Naboth, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. Et Achab parla ainsi à Naboth: Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. Mais Naboth répondit à Achab: Que l’Éternel me garde de te donner l’héritage de mes pères! Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel: Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. »

A cause de la volonté qu’il avait de posséder cette vigne le Roi Achab « se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien ». La convoitise était tel qu’il n’en dormait plus, et ne mangeait plus, la convoitise était une violence qui le dominait. (comme un drogué en manque), il était esclaves de ses envies.

2 Pierre 2:19 « car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. »

Ce que nous possédons finit par nous posséder.

Nous avons également dans 2 Samuel 11 l’affaire David et Bath Schéba, dans laquelle la violence intérieur (généré par la convoitise) de David fit qu’il il ne se domina plus.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s