Nouvel lecture de l’Epîtres aux Galates

Cette nouvelle lecture repose aussi sur ces connaissances expliquées ci-dessous :

le mot Grec nomos νόμος traduit par loi est utilisé pour faire mention de La Torah Les 5 Livres de Moché (Moïse) mais pas uniquement, ce mot est aussi utilisé pour parler d’un système religieux en particulier, on peut distinguer la différence dans une phrase suivant le contexte de la phrase mais aussi dans beaucoup de cas si le mot a un article défini devant ou s’il n’en a pas.

Par exemple s’il y a écrit :

 νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Dieu
ou
τοῦ νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Dieu
ou
τὴν νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Dieu
etec …

mais lorsqu’il y a écrit :

νόμος loi sans article définit, cela signifie : système religieux qui est soit aux les 5 Livres de Moché (Moïse) mais peut être lié aux lois des hommes.
Il faut donc tenir compte du contexte des phrases car le mot loi sans article défini peut soit parler du système religieux lié à La Torah de Dieu ou bien d’un système religieux lié à des doctrines humaines en dehors de La Torah de Dieu nommées aussi les takanoth = la loi Juive qui est une loi orale rajoutée à La Torah de Dieu. Tout dépend du contexte.

en tenant compte de cette subtilité, vous verrez que peut changer votre perception de certains versets lorsque vous lirez les lettres de Shaul (Paul) dont l’Epitre aux Galates.

source de cette information ici :
http://concordances.org/greek/3551.htm

traduction en Français :
3551 nómos – loi. 3551 (nómos) est utilisé pour:
a) La Loi (Ecriture), fait référence aux 5 Livres des Ecritures;
ou
b) à un système religieux ou de pensée (théologie), spécialement quand nomos apparaît sans l’article définit Grec.

il existe beaucoup de lois !!!! on vit dans un pays où le mot « loi » existe et lorsque l’on dit en parlant du pays dans lequel nous résidons que nous suivons la « loi » pour désigner celle de notre pays, nous employons le mot « loi« . Le même mot traduit en latin que lorsque l’on parle de la Torah en latin.

Oui, mais voilà la langue Hébraïque a un mot spécifique pour désigner La Loi de Dieu, c’est à dire les 5 Livres de Moïse qui Est : « La Torah » qui signifie exactement en Hébreu « Enseignement » « Instruction » puis il y a un autre mot pour désigner la loi religieuse Juive qui est « Takanah » cela se traduit aussi par loi mais concerne la loi religieuse Juive composée de traditions orales érigées en loi mais qui pour certaines contredisent La Torah de Dieu = 5 Livres de Moché (Moïse).

Sachons aussi que les écrits de La Nouvelle Alliance ont été d’abord rédigés en Hébreu puis traduit ensuite en Grec. Pour preuve l’Evangile de Matthieu a bien été retrouvé rédigé en Hébreu.

Connaître aussi la signification du mot « Foi » employé par les Apôtres et les Prophètes !

On peut dire que le mot « Foi » en Grec et en Français regroupe ces deux mots Hébraïques ci-dessous :

Foi = Emouna אמונה l’idée extraite de ce mot = « Fidélité » « Vraie Doctrine » « Soutien » « se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements. »

Confiance = Batah בָּטַח l’idée extraite de ce mot = « placer sa confiance en Dieu. »

Lire aussi cette étude où cet Epître est expliqué versets par versets :
http://messianique.forumpro.fr/t2514-epitre-aux-galates-verset-par-verset#25187

Vous pouvez aussi regarder par vous-même dans le texte Grec de cet Epître :
http://ba.21.free.fr/ntgf/galates/galates_1_gf.html

Donc ici dans cette relecture de l’Epître aux Galates, voici comment j’ai procédé. Lorsque νόμος nomos loi a un article défini devant, j’ai traduis par
« Torah » (5 Livres de Moché, Enseignement de Dieu) et lorsque ce même mot n’a pas d’article défini devant, j’ai traduis par « religion« . comprenons bien que ce mot loi=religion peut être liée à La Torah de Dieu comme ne pas l’être. Donc à vous de vous faire votre opinion d’après le texte.

Bonne lecture.

Galates chapitre 1

1.1
Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie) et Dieu le Père, qui l’a ressuscité des morts,
1.2
et tous les frères qui sont avec moi, aux Assemblées de la Galatie…

1.3
que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie),
1.4
qui s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,
1.5
à qui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

1.6
Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Machia’h (Messie), pour passer à une autre Bonne Nouvelle (Evangile).
1.7
Non pas qu’il y ait une autre Bonne Nouvelle (Evangile), mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser La Bonne Nouvelle (l’Évangile) de Machia’h (Messie).
1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait une autre Bonne Nouvelle (Evangile) que celle que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème!
1.9
Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce une autre Bonne Nouvelle (Evangile) que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!

1.10
Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Machia’h (Messie).
1.11
Je vous déclare, frères, que La Bonne Nouvelle (l’Évangile) qui a été annoncée par moi n’est pas de l’homme;
1.12
car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie).

1.13
Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme (religion des hommes), comment je persécutais à outrance et ravageais l’Assemblée de Dieu,
1.14
et comment j’étais plus avancé dans le judaïsme (religion des hommes) que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d’un zèle excessif pour les traditions de mes pères. (c’est à dire des fausses doctrines véhiculés par certains de ses pères)
1.15
Mais, lorsqu’il plut à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par sa grâce,
1.16
de révéler en moi son Fils, afin que je l’annonçasse parmi les nations, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,

1.17
et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l’Arabie. Puis je revins encore à Damas.
1.18
Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui.
1.19
Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n’est Jacques, le frère du Seigneur.

1.20
Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.
1.21
J’allai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.
1.22
Or, j’étais inconnu de visage aux Assemblées de Judée qui sont en Machia’h (Messie);
1.23
seulement, elles avaient entendu dire: Celui qui autrefois nous persécutait annonce maintenant La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) qu’il s’efforçait alors de détruire.
1.24
Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Galates chapitre 2

2.1
Quatorze ans après, je montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, ayant aussi pris Tite avec moi;
2.2
et ce fut d’après une révélation que j’y montai. Je leur exposai La Bonne Nouvelle (l’Évangile) que je prêche parmi les nations, je l’exposai en particulier à ceux qui sont les plus considérés, afin de ne pas courir ou avoir couru en vain.

2.3
Mais Tite, qui était avec moi, et qui était Grec, ne fut pas même contraint de se faire circoncire.
2.4
Et cela, à cause des faux frères qui s’étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté (libérés de la religion des hommes qui font de la circoncision un objet de salut) que nous avons en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), avec l’intention de nous asservir (aux fausses doctrines).
2.5
Nous ne leur cédâmes pas un instant et nous résistâmes à leurs exigences, afin que la vérité de La Bonne Nouvelle (l’Évangile) fût maintenue parmi vous.

2.6
Ceux qui sont les plus considérés-quels qu’ils aient été jadis, cela ne m’importe pas: Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m’imposèrent rien.
2.7
Au contraire, voyant que La Bonne Nouvelle (l’Évangile) m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, –
2.8
car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des nations, –
2.9
et ayant reconnu la grâce qui m’avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d’association, afin que nous allassions, nous vers les nations, et eux vers les circoncis.

2.10
Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.
2.11
Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était répréhensible.
2.12
En effet, avant l’arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec ceux des nations; et, quand elles furent venues, il s’esquiva et se tint à l’écart, par crainte des circoncis.
2.13
Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.

2.14
Voyant qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de La Bonne Nouvelle (l’Évangile), je dis à Céphas, en présence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des nations et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les nations à judaïser?

2.15
Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pécheurs d’entre les nations.
2.16
Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les oeuvres de la religion (νόμου sans l’article définit) que l’homme est justifié, mais par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), nous aussi nous avons cru en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), afin d’être justifiés par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) en Machia’h (Messie), parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la religion. (νόμου sans l’article défini)

2.17
Mais, tandis que nous cherchons à être justifié par Machia’h (Messie), si nous étions aussi nous-mêmes trouvés pécheurs, Machia’h (Messie) serait-il un ministre du péché? Loin de là!
2.18
Car, si je rebâtis les choses que j’ai détruites (le péché), je me constitue moi-même un transgresseur (de La Torah),

2.19
car c’est à cause de la religion (νόμου loi sans article défini) que je suis mort à la religion (νόμῳ loi sans article défini), afin de vivre pour Dieu.

2.20
J’ai été crucifié avec Machia’h (Messie); et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Machia’h (Messie) qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.
2.21
Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s’obtient par la religion (νόμου loi sans article défini), Machia’h (Messie) est donc mort en vain.

Galates chapitre 3

3.1
O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie) a été peint comme crucifié?

3.2
Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les oeuvres de la religion (νόμου loi sans article défini) que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de La Foi? (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu)
3.3
Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?

3.4
Avez-vous tant souffert en vain? si toutefois c’est en vain.
3.5
Celui qui vous accorde l’Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les oeuvres de la religion (νόμου loi sans article défini), ou par la prédication de La Foi? (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu)

3.6
Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice,
3.7
reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) qui sont fils d’Abraham.

3.8
Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les nations par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu), a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi!
3.9
de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant.

3.10
Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la religion (νόμου loi sans article défini) sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans Le Livre de La Torah τοῦ νόμου, et ne le met pas en pratique. (le principe des religions de ce monde est de prendre un peu de La Torah et de laisser le reste ce qui annule La Torah)

3.11
Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la religion (νόμῳ loi sans article défini), cela est évident, puisqu’il est dit: Le juste vivra par La Foi. (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu)

3.12
Or, La Torah  δὲ νόμος n’est pas séparé de La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu); mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

3.13
Machia’h (Messie) nous a rachetés de la malédiction de La Torah τοῦ νόμου, (car ceux qui ont péché par leur transgression de La Torah sont maudits) étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois,
3.14
afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les nations son accomplissement en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), et que nous reçussions par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) l’Esprit qui avait été promis.

3.15
Frères (je parle à la manière des hommes), une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n’est annulée par personne, et personne n’y ajoute.
3.16
Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit: et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule: et à ta postérité, c’est-à-dire, à Machia’h (Messie).

3.17
Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la religion (νόμος loi sans article défini) survenue quatre cents trente ans plus tard.

3.18
Car si l’héritage venait de la religion (νόμου loi sans article défini), il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce (son pardon).

3.19
Pourquoi donc La Torah  νόμος? (Enseignement de Dieu) Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu’à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par des anges, au moyen d’un médiateur.

3.20
Or, le médiateur n’est pas médiateur d’un seul, tandis que Dieu est un seul (UN).
3.21
La Torah  οὖν νόμος (Enseignement de Dieu) est-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de là! S’il eût été donné une religion (νόμος loi sans article défini) qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement des oeuvres religieuses (νόμου loi sans article défini).

3.22
Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, (L’Ecriture montre que tous les hommes ont péchés) afin que ce qui avait été promis fût donné par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie) à ceux qui croient.
3.23
Avant que La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) vînt, nous étions emprisonnés par la religion (νόμον loi sans article défini), en vue de La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) qui devait être révélée.

3.24
Ainsi La Torah  νόμος Notre Pédagogue a été en Machia’h (Messie), afin que nous fussions justifiés par La Foi. (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu)

3.25
La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) étant venue, nous ne sommes plus sous pédagogue.
3.26
Car vous êtes tous fils de Dieu par La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie);
3.27
vous tous, qui avez été baptisés en Machia’h (Messie), vous avez revêtu Machia’h (Messie).

3.28
Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes UN en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie).

3.29
Et si vous êtes à Machia’h (Messie), vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Galates chapitre 4

4.1
Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, (n’ayant pas conscience de la Vérité) je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout;
4.2
mais il est sous des tuteurs et des administrateurs (prit par des chefs religieux) jusqu’au temps marqué par le père.

4.3
Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l’esclavage des rudiments du monde; (les fausses doctrines)

4.4
mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la religion (νόμον loi sans article défini),
4.5
afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la religion (νόμον loi sans article défini), afin que nous reçussions l’adoption.
4.6
Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!

4.7
Ainsi tu n’es plus esclave (libéré des fausses doctrines), mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

4.8
Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature; (esclavage des faux dieux, des fausses doctrines)
4.9
mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments (cultes et traditions païennes), auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?
4.10
Vous observez les jours, les mois, les temps et les années! (calendrier profane païen contraire au calendrier Biblique)
4.11
Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.

4.12
Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie.
4.13
Vous ne m’avez fait aucun tort. Vous savez que ce fut à cause d’une infirmité de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé La Bonne Nouvelle (l’Évangile).
4.14
Et mis à l’épreuve par ma chair, vous n’avez témoigné ni mépris ni dégoût; vous m’avez, au contraire, reçu comme un ange de Dieu, comme Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie).
4.15
Où donc est l’expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner.
4.16
Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité?

4.17
Le zèle qu’ils ont pour vous n’est pas pur, mais ils veulent vous détacher de nous, afin que vous soyez zélés pour eux.
4.18
Il est beau d’avoir du zèle pour ce qui est bien et en tout temps, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous.

4.19
Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Machia’h (Messie) soit formé en vous,
4.20
je voudrais être maintenant auprès de vous, et changer de langage, car je suis dans l’inquiétude à votre sujet.

4.21
Dites-moi, vous qui voulez être sous la religion (νόμον loi sans article défini), n’entendez-vous point La Torahτὸν νόμον? (Enseignement de Dieu)

4.22
Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre.
4.23
Mais celui de l’esclave (fausses religions) naquit selon la chair, et celui de la femme libre (Vraie Religion) naquit en vertu de la promesse.

4.24
Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar, – (Sinaï rattaché ici aux Ismaélites descendants d’Agar et rattachés aux dieux païens dont le dieu « sin » était vénéré par ces peuples)
4.25
car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, -et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. (il faut avoir conscience que le nom « Sinaï » employé dans La Bible était déjà connu par ce nom avant que les Israélites ne reçoivent les Commandements de Dieu car d’autres peuples l’avaient nommé ainsi en rappel au dieu « sin ». Un autre nom est donné dans La Bible par les Hébreux qui remplace ce nom Sinaï qui est « Horeb ». Il n’est pas rare dans La Bible que des lieux nommés par des hommes païens soient toujours mentionnés car ces lieux étaient connu ainsi. Il sont cités afin que les gens aient connaissance de la localisation dont il est question)

4.26
Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère;
4.27
car il est écrit: Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point! Éclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée. (référence au Royaume du Nord qui fut banni et dont la descendance serait innombrable parmi les nations)

4.28
Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse;
4.29
et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. (les religions des hommes persécutent ceux qui veulent suivre La Torah de YHWH)
4.30
Mais que dit l’Écriture? Chasse l’esclave et son fils, (chasse les fausses doctrines) car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre (Dieu ne tolère pas le mélange du Vrai avec le faux).
4.31
C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave (fausses doctrines), mais de la femme libre. (La Vraie Doctrine La Torah de YHWH)

Galates chapitre 5

5.1
C’est pour la liberté que Machia’h (Messie) nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. (Machia’h nous a affranchi de babylone, des doctrines des hommes, nous sommes libérés de l’esclavage du péché, des fausses doctrines)

5.2
Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Machia’h (Messie) ne vous servira de rien. (la circoncision dans la chair n’est pas La Source de Salut et de Pardon promis par Dieu, ceci est une doctrine humaine et non ce qu’enseigne La Torah)
5.3
Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer La Torah τὸννόμον (Enseignement de Dieu) tout entière.

5.4
Vous êtes séparés de Machia’h (Messie), vous tous qui cherchez la justification dans la religion (νόμῳ loi sans article défini); vous êtes déchus de la grâce.
5.5
Pour nous, c’est de La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice.

5.6
Car, en Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais La Foi (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu) qui est agissante par la charité (L’Amour de Dieu).
5.7
Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d’obéir à la vérité?

5.8
Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle.
5.9
Un peu de levain fait lever toute la pâte. (levain symbole du péché)
5.10
J’ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu’il soit, en portera la peine.

5.11
Pour moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté? Le scandale de la croix a donc disparu! (Paul prêche la circoncision mais pas comme moyen de salut)
5.12
Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous!

5.13
Frères, vous avez été appelés à la liberté (à l’égard des fausses doctrines), seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité (L’Amour de Dieu), serviteurs les uns des autres. (ne soyons pas méchants avec ceux qui n’ont pas été libérés de ces fausses doctrines)
5.14
Car toute La Torah  γὰρ πᾶς νόμος (L’Enseignement de Dieu) est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
5.15
Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.
5.16
Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. (fausse doctrine et rejet de son prochain)
5.17
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

5.18
Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la religion. (νόμον loi sans article défini)

5.19
Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,
5.20
l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
5.21
l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. (autrement dit la désobéissance aux Commandements de Dieu) Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.

5.22
Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
5.23
contre de telles choses il n’y a pas de doctrine. (νόμος loi sans article défini)

5.24
Ceux qui sont à Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie) ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. (doctrines des hommes liées au péché)
5.25
Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.
5.26
Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.

Galates chapitre 6

6.1
Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.

6.2
Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi La Torah τὸν νόμον de Machia’h (Messie). (La Torah que Dieu révéla aux hommes par Moché est là-même que celle de Machia’h)
6.3
Si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-même.
6.4
Que chacun examine ses propres oeuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui;
6.5
car chacun portera son propre fardeau.

6.6
Que celui à qui l’on enseigne une parole fasse part de tous ses biens (de tout ce qu’il connaît) à celui qui l’enseigne.
6.7
Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
6.8
Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.
6.9
Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

6.10
Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en La Foi. (Fidélité, Vraie Doctrine, Soutien, se placer du côté de Dieu, agir avec Dieu, combattre à Ses Côtés, obéir à Ses Commandements, Confiance en Dieu)
6.11
Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main.
6.12
Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n’être pas persécutés pour la croix de Machia’h (Messie).
6.13
Car les circoncis eux-mêmes ne gardent point la religion (νόμον loi sans article défini); mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.

6.14
Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie), par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!
6.15
Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature.

6.16
Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l’Israël de Dieu!

6.17
Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Yéshoua (Jésus).
6.18
Frères, que la grâce de notre Seigneur Yéshoua (Jésus) Machia’h (Messie) soit avec votre esprit! Amen!

Source : http://messianique.forumpro.fr/t2514-epitre-aux-galates-verset-par-verset#25187

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s