Attention à nos paroles par Dereck Prince

Pour faire suite à l’article : Bénédiction et malédiction

Attention à nos paroles par Dereck Prince

Le moment est venu pour nous d’examiner plus à fond tout ce domaine des malédictions auto-imposées. Cela met en lumière de manière unique quelle est la puissance épouvantable des paroles que nous prononçons sur nous mêmes. Elles sont souvent comme des boomerangs, qui reviennent à leur point de départ pour frapper celui qui les a prononcées.

« J’ai entendu beaucoup de personnes parler d’elles -mêmes de la même manière que Rebecca (Gen. 27 : 46), disant :  » J’en ai assez de vivre … Rien ne va jamais comme cela doit … A quoi bon ? .. J’abandonne ! … Il vaudrait mieux que je sois mort(e)… »
J’ai appris par l’expérience que des expressions telles que celles-ci indiquent le plus souvent qu’une malédiction auto-imposée est à l’oeuvre dans la vie de la personne qui les prononce . ….

Le passage de Marc 14 : 66-72 nous rapporte comment, dans la cour du souverain sacrificateur , Pierre a nié par trois fois être disciple de Jésus. En fait, pour renforcer son troisième reniement, « il commença à faire des imprécations et à jurer »… Trois jours plus tard, au tombeau vide, les anges dirent aux femmes : « allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée ». (Marc 16 : 7). Pierre n’était plus compté comme l’un des disciples. Par ses propres paroles, il avait été déchu de sa position de disciple de Jésus.

Plus tard dans Jean 21 : 15-17, il nous ai raconté comment, au bord du lac de Galilée, Jésus dans Sa miséricorde, ouvrit la voie pour que Pierre recouvre sa position de disciple .
Pour chaque fois où il avait fait une mauvaise confession, il faisait maintenant une confession correcte. C’est sur cette base qu’il fut rétabli dans sa positon de disciple .

Josué et Caleb .. Tous ces espions – les crédules comme les incrédules – déterminèrent leur propre destinée par les paroles qu’ils prononcèrent sur eux-mêmes. Ceux qui dirent « Nous sommes capables de monter dans le pays » y entrèrent. Ceux qui dirent « Nous ne sommes par capables » n’y montèrent pas.

« Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proféré. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné . »

Besoin d’être libérés du piège d’une mauvaise confession: Il y a 3 étapes successives : se repentir, révoquer (renoncer) et remplacer. Tout d’abord, nous devons reconnaître que nous avons fait une mauvaise confession et nous devons nous en repentir. Deuxièmement, nous devons la révoquer – c’est à dire, nous devons nous dédire ou annuler tout ce que nous avons dit de mauvais. Troisièmement, nous devons remplacer notre première confession erronée par celle qui est juste. Ces trois étapes, faites dans la foi , peuvent nous libérer du piège.

Tiré du livre Bénédiction ou malédiction « à vous de choisir !! » par Derek Prince
Avec Autorisation de Derek Prince, Ministries France

Source : http://www.blogdei.com/23834/attention-a-nos-paroles-par-dereck-prince/

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s